Que traite l’ostéopathie animale ?

L’ostéopathie animale est définie par décret (n° 2017-572 du 19 avril 2017 - CRPM) : « elle vise à prévenir ou traiter des troubles fonctionnels du corps de l’animal…»

Mais qu’est-ce qu’un trouble fonctionnel ? C’est une altération de la fonction d’une structure (muscle, articulation, organe,…)

Par un enchaînement de causes à effet, ce trouble va engendrer des compensations sur les structures reliées (de manière anatomique et physiologique). C’est une chaîne dysfonctionnelle qui se met en place au sein du corps de l’animal. Avec le temps, il présente une succession de zones qui n’a plus la capacité de bouger comme elles le devraient.

L’objectif de l’ostéopathie est de déceler ces zones afin de leur redonner leur mobilité initiale. Le corps de l’animal peut alors retrouver un état d’équilibre.

 

Qu'est-ce que l'ostéopathie animale ne traite pas ?

L’ostéopathie ne traite pas les pathologies. Qu’elles soient organiques (insuffisance cardiaque, ulcère, épilepsie,…) ou locomotrice (arthrose, fracture, rupture tendineuse,…) seul un vétérinaire pourra poser un diagnostic et mettre en place un traitement adapté.


Lors d’une séance d’ostéopathie, si une atteinte d’ordre anatomique est suspectée, vous serez rapidement invité à vous adresser à votre vétérinaire traitant.

 
Image de Andrea Lightfoot
Image de Gene Devine
Image de Ernesto Bruschi
Image de Sarah Bedu
Image de Jérémy Stenuit
Image de Soledad Lorieto
 

06 15 66 87 40

  • Facebook
  • Instagram

Suivez nos actualités sur les réseaux sociaux !

Image de Andrea Lightfoot